L’Institut franco-britannique fait désormais partie du réseau départemental pour la protection de femmes victimes de violences au sein des maternités du territoire.

La maternité de l’Institut hospitalier franco-britannique (IHFB) de Levallois-Perret a décidé de s’engager contre les violences faites aux femmes. L’IHFB a signé une convention départementale pour le repérage, la protection et l’orientation des femmes alors que la grossesse et l’arrivée d’un enfant sont connues pour être des périodes à risques de démarrage ou de regain des violences conjugales.

Il s’agit d’un partenariat entre le département, la préfecture des Hauts-de-Seine, le réseau périnatal 92, l’Autorité régionale de santé (ARS), l’association l’Escale et l’Unité médico-judiciaire des Hauts-de-Seine. Plusieurs maternités du département font partie de ce réseau : Louis-Mourier à Colombes, Beaujon à Clichy, Max-Fourestier à Nanterre, Neuilly Rives de Seine, Foch à Suresnes, Antoine-Béclère à Clamart et l’hôpital privé d’Antony.

L’objectif est d’améliorer l’accueil, la sécurité et le parcours judiciaire des femmes enceintes victimes de violences en facilitant la prise de plainte par les services de Police directement dans les maternités ainsi que le transfert des femmes en danger d’une maternité à une autre. « La signature de ce protocole fait suite à une série d’actions entreprises au sein du service de gynécologie-obstétrique, notamment la mise en place en 2016 d’une permanence d’accueil de l’association l’Escale-Solidarité Femmes », explique l’IHFB.

Consultez l’article sur Le Parisien.